experience the french detective story
edited from a France 2 Television programme
"Racket"
click twice on the pictures to download videos
Scène 1
Scène 2
 

Un coktail-molotov vient de détruire un commerce parisien. Aussitôt, deux policiers de la Police Judiciaire (PJ) Saint-Martin – le capitaine Vincent Fournier et le lieutenenant Bernard Léonetti – se rendent sur lieux de l’attentat pour enquêter. Le capitaine Fournier pense qu’il s’agit d’un racket mais le commerçant ne veut rien dire. Apparemment, il a peur des représailles contre lui ou sa famille.

Convaincu qu’il s’agit d’un racket qui touche les commerçants du quartier, Fournier essaye d’obtenir l’autorisation de continuer l’enquête. Malheureusement, il n’a pas de preuves, ni de témoignages. Ses supérieurs estiment qu’un petit commissariat de quartier comme la PJ Saint-Martin n’a pas les moyens de s’occuper d’une aussi grosse affaire. Fournier obtient finalement quelques jours pour monter un flagrant délit.
  Scène 3
Scène 4
 
Grâce à un indic, Fournier apprend le nom du chef du racket : un type dangereux surnommé Big Joe.
Fournier se rend chez un des commerçants victimes du racket de la bande de Big Joe. Il veut persuader le commerçant de l’aider à monter un flagrant délit dans son épicerie. Évidemment, l’épicier et sa femme ont peur et refusent de prendre ce risque. Mais Vincent est un idéaliste qui sait trouver les mots justes pour convaincre…
  Scène 5
Scène 6
 
Vincent Fournier doit informer les autorités judiciaires du déroulement de son enquête. Il a réussi à obtenir l’accord des épiciers pour son flagarnt délit. Pendant ce temps, à la PJ, certains s’intéressent moins à leur travail qu’à la nouvelle recrue qui doit bientôt arriver.
Fournier et l’épicier attendent le racketteur. Quand il arrive, l’épicier panique tellement que le racketteur se méfie. Mais Vincent intervient avant qu’il ne puisse utiliser son arme.
  Scène 7
Scène 8
 

Denis le racketteur est interrogé par Vincent et Bernard qui veulent surtout des renseignements sur Big Joe. Muet au début, le jeune racketteur cède quand Vincent lui dit que les deux jeunes frères dont il a la garde risquent d’être placés dans des services sociaux. Denis raconte qu’il ne travaille pas directement avec Big Joe mais avec un intremédiaire qui a déjà été arrêté par la police: Rachid.

Au moment où Vincent et Bernard cherchent des informations sur Rachid, la nouvelle recrue tant attendue par Mourad arrive. Mourad et Bernard rivalisent d’amabilités auprès de la jolie Marie mais Vincent rappelle à tout le monde qu’il y a deux enquêtes en cours: le racket et le jeu clandestin. Bernard propose donc à Marie de venir enquêter avec lui mais Vincent en décide autrement.

  Scène 9
Scène 10
 

Marie est donc partie avec Vincent. Ils vont surveiller le café où, selon le racketteur, Rachid vient régulièrement. Mais Marie n’a pas la patience d’attendre dans la voiture. Malgré les ordres de Vincent, elle décide d’aller prendre un verre à la terrasse du café. Ce qui énerve Vincent…

Rachid, l’intermédiaire, arrive peu de temps après et va s’asseoir à la terrasse. Marie l’interpelle mais elle n’a pas vu que Big Joe se dirigeait vers le café. Au moment où elle essayait de mettre des menottes à Rachid, Big Joe l’empoigne et délivre Rachid qui s’enfuit. Vincent essaye de venir au secours de sa collègue mais Big Joe se sert d’elle pour couvrir sa propre fuite. Quant tout est fini et raté, les explications entre les deux policiers sont houleuses …

  Scène 11
Scène 12
 

Après l’échec du café, Vincent recontacte son indic. Ce dernier n’a pas d’informations sur Big Joe mais donne l’adresse de Rachid.

Cette fois, Rachid a bien été arrêté. Vincent et Marie mènent l’interrogatoire. Mais Rachid ne veut rien dire sur Big Joe qu’il craint beaucoup. Pour le faire craquer, Vincent menace de charger son dossier en obtenant le maximum de témoignages de commerçants contre lui. Rachid accepte finalement de coopérer.

  Scène 13
à suivre...
 

Rachid a pris rendez-vous avec Big Joe dans un square. Équipé d’un micro, il enregistre leur conversation qui servira de pièce à conviction. Vincent contrôle les opérations de sa voiture. Tout se passe comme prévu jusqu’à ce qu’un petit garçon vienne discuter avec les deux truands assis sur un banc public. Les policiers postés aux alentours ne peuvent plus intervenir sans risquer de blesser l’enfant. Mais quand le petit garçon s’en va, tout redevient possible …

Opération réussie pour Vincent mais contrairement à ses deux complices, Big Joe n’a pas craqué pendant l’interrogatoire. Vincent aurait aimé qu’il lui dise pour qui il travaille. Big Joe est resté silencieux. Il sera condamné sans avoir parlé. Après ce premier succès, le commissaire aimerait maintenant des résultats au sujet du réseau de jeu clandestin que suit Bernard.

 
 
 

 

2005 - Script: R. Agasse; Digital Editing: J.O. Perche; Web Installation: D.C. Meyer