Dijon

Dijon est la capitale de la Bourgogne, on la nomme la Cité des Ducs, en mémoire de ses seigneurs qui, aux 14e et 15e siècles ont gouverné cette riche et puissante province du centre de la France. La longue histoire de cette ville a produit un étonnant mélange architectural de styles médiéval, renaissance et classique. Sa position géographique est également reflétée par les influences qu'on y découvre des régions voisines : l'Ile-de-France, l'Alsace et la Franche-Comté, le Lyonnais et les Alpes. Dijon est aussi une grande capitale de la gastronomie. Son nom est associé à la haute cuisine, aux condiments, à la moutarde et aux vins raffinés. Le trajet de 50km entre Dijon et Beaune passe par les vignobles les plus célèbres de Bourgogne, aux noms magiques : Chambolle Musigny, Clos Vougeot, Romanée Saint-Vivant, Aloxe Corton, Gevrey Chambertain, Nuits Saint-Georges...

Pour en savoir plus sur la ville :
http://www.ville-dijon.fr/

Et sur les vins de Bourgogne :
http://www.bivb.com/appellations.html

     

Les Hospices de Beaune

Le principal bâtiment des Hospices de Beaune, l'Hôtel-Dieu, a été achevé en 1433 et à partir de 1452, il a commencé à accueillir ses premiers malades. Cet hôpital à l'architecture proprement bourguignonne a toujours eu pour vocation de servir les pauvres, recevant et soignant les malades, les infirmes, les vieillards et les orphelins de la population locale. Les Hospices ont toujours été gérés par des nonnes, les Soeurs Hospitalières. Aujourd'hui, on ne soigne plus les malades à l'Hôtel-Dieu, mais dans le centre hospitalier voisin qui continue sa vocation initiée au 15e siècle par Nicolas Rolin et Guigone de Salins. Pour financer en partie ses opérations destinées aux personnes démunies, le centre s'assure une partie de ses revenus par les recettes des visites du musée de l'Hôtel-Dieu, ainsi que par l'exploitation d'un domaine viticole de renommée mondiale.

En savoir plus :
http://www.hospices-de-beaune.tm.fr/fr/hospices/index.php

back