______________Traits

 

Ecriture

Peinture

Scripture

 

 

Mouvement Dynamique Vitesse Improvisation

 

 

Asami Kynryu, Dragon, 1922

 


 

Pierre Soulages, Peinture sur papier, 1949

 

 

 

[Quelques unes de mes peintures], surtout si on les voit superficiellement, peuvent paraître proches des caractères chinois car toute organisation de coups de pinceau sur un fond uni peut être rapprochée de la calligraphie, qui est un art du coup de pinceau; mais les coups du pinceau du calligraphe interprètent une structure préexistante, y obéissent, s’y soumettent pour rendre la lecture possible.

- Pierre Soulages -
Lettre à Gordon Washburn

 

 

 

Vous avez tout à fait raison de penser que je n’ai pas été influencé par la calligraphie japonaise. L’ambiguïté vient peut-être d’une déclaration de Malraux à mon sujet, en 1951 : “Enfin un calligraphe occidental !” […] Au cours du siècle dernier, le destin de l’art occidental fut de se libérer de toutes références - référence à la nature, aux valeurs esthétiques, à n’importe quel modèle. Dans ces conditions, il était inévitable que surgisse la notion de vitesse, puisque’elle est corollaire de la notion d’improvisation. […] [La calligraphie et mon oeuvre] est une rencontre et non une influence.

- Georges Mathieu-
Lettre à Gordon Washburn, 10 janvier 1968

 

 

Georges Matthieu, Electricité, 1960

 

 

 

 

Paul Claudel, Eventails, 1942

 

 

Henri Michaux (1899-1984)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

home | French at HKU

© Denis C. Meyer-2009