Zazie

 

 


Chanson d'ami - 1998

Ça n'est pas du rimmel sur mes yeux
ni du rouge à mes lèvres
C'est pas ce que tu crois
juste que c'est beau
Ça n'est pas ma robe qui vole un peu
pas pour que tu voies mes jambes
C'est pas ce que tu crois
juste que j'ai chaud

Ce n'est qu'une chanson d'ami
d'ami, pas d'amour
Ce n'est qu'une chanson d'ami
promis, pas d'amour
Je ne t'aime pas
Je t'aime bien

Ça n'est pas ma main, là, dans la tienne
ta veste sur mes épaules
Non c'est pas ce que tu crois
juste que j'ai froid
Ça n'est pas ma main, là, qui te gêne
je sais, ce n'est pas drôle
Mais c'est pas ce que tu crois
c'est juste comme ça

Ce n'est qu'une chanson d'ami
d'ami, pas d'amour
Ce n'est qu'une chanson d'ami
promis, pas d'amour
Je ne t'aime pas
Je t'aime bien

Ça n'est pas pour celle que tu embrasses
pas pour ça que je pleure
Si c'est ce que tu crois
tu t'es trompé
Ça n'est pas parce qu'elle a pris ma place
pas pour ça que je t'en veux
Si tu ne veux plus de moi
autant se quitter

Avec une chanson d'ami
d'ami, pas d'amour
Avec cette chanson d'ami
d'ami, pas d'amour
Ce n'est qu'une chanson
promis, mon amour
Je ne t'aime pas
Je t'aime bien
Tu ne m'aimes plus
mais ça fait rien.


Tout le Monde - 1998

Michel, Marie
Djamel, Johnny
Victor, Igor
Mounia, Nastassia

Miguel, Farid
Marcel, David
Keïko, Solal
Antonio, Pascual

Tout le monde il est beau
Tout le monde il est beau

François, Franco
Francesca, Pablo
Thaïs, Elvis
Shantala, Nebilah

Salman, Loan
Peter, Günter
Martine, Kevin
Tatiana, Zorba

Tout le monde il est beau
Tout le monde il est beau

Quitte à faire de la peine à Jean-Marie

Prénom Zazie
Du même pays
Que Sigmund, que Sally
Qu'Alex et Ali

Tout le monde il est beau
Tout le monde il est beau
Tout le monde il est beau
Tout le monde il est beau
Tout le monde il est beau
Tout le monde il est beau

Tout le monde il est grand
Assez grand pour tout le monde

Nanana, nanana, nanana na...


Sur toi - 2001

J'écris sur ce que j'endure
Les petites morts, sur les blessures
J'écris ma peur
Mon manque d'amour
J'écris du coeur
Mais c'est toujours

Sur ce que je n'ai pas pu dire
Pas pu vivre pas su retenir
J'écris en vers
Et contre tous
C'est toujours l'enfer
Qui me pousse

A jeter l'encre sur le papier
La faute sur ceux qui m'ont laissée
Ecrire c'est toujours reculer
L'instant où tout s'est écroulé

On n'écrit pas
Sur ce qu'on aime
Sur ce qui ne pose pas
Problème
Voilà pourquoi
Je n'écris pas
Sur toi
Rassure-toi

Moi j'écris sur ce qui me blesse
La liste des forces qu'il me reste
Mes kilomètres de vie manquée
De mal en prose, de vers brisés

J'écris comme on miaule sous la lune
Dans la nuit je trempe ma plume
J'écris l'abcès
J'écris l'absent
J'écris la pluie
Pas le beau temps

J'écris ce qui ne se dit pas
Sur les murs, j'écris sur les toits
Ecrire, c'est toujours revenir
A ceux qui nous ont fait partir

On n'écrit pas qu'on manque de rien
Qu'on est heureux, que tout va bien
Voilà pourquoi
Je n'écris pas
Sur toi
Rassure-toi

J'écris quand j'ai mal aux autres
Quand ma peine ressemble à la vôtre
Quand le monde me fait le gros dos
Je lui fais porter le chapeau

J'écris le blues indélébile
Ça me paraît moins difficile
De dire à tous plutôt qu'à un
Et d'avoir le mot de la fin

Il faut qu'elle soit partie déjà
Pour écrire "Ne me quitte pas"
Qu'ils ne vivent plus sous le même toit
Pour qu'il vienne lui dire qu'il s'en va

On n'écrit pas la chance qu'on a
Pas de chanson d'amour quand on en a
Voilà pourquoi, mon amour
Je n'écris rien
Sur toi

Rassure-toi


On éteint - 2001

Elle a crié, poussé toute la nuit
Pour qu'il pousse enfin son premier cri
On le berce pour l'endormir et puis
on éteint

On a crevé les yeux de nos poupées
Tué les cow-boys et les indiens plumés
Une histoire avant d'aller se coucher et puis
on éteint

La lumière, tout au bout du couloir
Maman veille, papa qui rentre tard
Paraît que ça se voit pas qu'on pleure dans le noir
on éteint

Mais les cris au beau milieu de la nuit
Et on court se cacher sous le lit
Et la peur prend le pas sur l'envie vite
on éteint

On éteint, mieux vaut fermer les yeux
S'agit d'apprendre à ne pas être heureux
Il nous faudra verser de l'eau sur le feu
pour l'éteindre

On grandit, on est un cow-boy, un indien
On est un bourreau qui pleure pour un rien
Une victime plein de sang sur les mains mais
on est un

Un de ceux qui se croient tirés d'affaire
Qui avancent sans regarder en arrière
Qui sont prêts à tuer père et mère et que
rien n'atteint
que rien n'atteint

On a beau crier toute sa vie
On s'enflamme, on se quitte, on se marie
On allume, on fait l'amour et puis
on éteint

On a beau crier encore et toujours
Rien n'étouffera le manque d'amour
Et ce feu nous brûle jusqu'au jour où
on s'éteint
où on s'éteint

back to French Songs and Lyrics