Alain Souchon

 

 


Allô maman bobo - 1977

Je marche tout seul le long de la ligne de chemin de fer
Dans ma tête y a pas d'affaire
Je donne des coups de pied dans une petite boîte en fer
Dans ma tête y a rien à faire
Je suis mal en campagne et mal en ville
Peut-être un petit peu trop fragile

Allô Maman bobo
Maman comment tu m'as fait je suis pas beau
Allô Maman bobo
Allô Maman bobo

Traine fumée, je me retrouve avec mal au coeur
J'ai vomi tout mon quatre heures
Fête, nuits folles, avec les gens qui ont du bol
Maintenant que je fais du music hall
Je suis mal à la scène et mal en ville
Peut-être un petit peu trop fragile

Refrain

Moi je voulais les sorties de port à la voile
La nuit barrer les étoiles
Moi les chevaux, le revolver et le chapeau de clown
La belle Peggy du saloon
Je suis mal en homme dur
Et mal en petit coeur
Peut-être un petit peu trop rêveur

Refrain

Je marche tout seul le long de la ligne de chemin d'fer
Dans ma tête y a pas d'affaire
Je donne des coups de pied dans une petite boîte en fer
Dans ma tête y a rien à faire
Je suis mal en campagne, je suis mal en ville
Peut-être un petit peu trop fragile

Refrain


La ballade de Jim - 1985

Comme elle est partie Jim a les nerfs
Jimmy boit du gin dans sa Chrysler
La presqu'île, le boulevard de la mer est con
Comme elle est partie, attention Jimmy tourne en rond

Hier soir encore son héroïne
Le serrait si fort en disant Jim
Elle était son calmant son alcool profond
Comme elle est partie attention Jimmy tourne pas rond

Jimmy t'es fort mais tu pleures
Sur le cuir de ta Chrysler
Là-bas le soleil s'écroule dans la mer
Jimmy les filles pour le coeur
Comme l'alcool et les revolvers
C'est sauter en l'air
Tomber par terre
BOUM

Depuis deux ans sûr Jim bossait fort
Pour que sa starlette bronze en hors-bord
Avec elle il voulait un bébé sans rire
Comme elle est partie, attention Jimmy veut mourir

Jimmy t'es fort mais tu pleures
Sur le cuir de ta Chrysler
Là-bas le soleil s'écroule dans la mer
Jimmy les filles pour le coeur
Comme l'alcool et les revolvers
C'est sauter en l'air
Tomber par terre
BOUM

Jimmy va trop vite, Jimmy pleurniche
Il sent son parfum sur la corniche
Les lacets, le gravier et dans l'air du soir
La Chrysler s'envole dans les fougères et les nénuphars

Jimmy s'éveille dans l'air idéal
Le paradis clair d'une chambre d'hôpital
L'infirmière est un ange et ses yeux sont verts
Comme elle lui sourit attention Jimmy veut lui plaire


Foule sentimentale - 1993

Oh la la la vie en rose
Le rose qu'on nous propose
D'avoir les quantités de choses
Qui donnent envie d'autre chose
Aïe, on nous fait croire
Que le bonheur c'est d'avoir
De l'avoir plein nos armoires
Dérisions de nous dérisoires car

Foule sentimentale
On a soif d'idéal
Attirée par les étoiles, les voiles
Que des choses pas commerciales
Foule sentimentale
Il faut voir comme on nous parle
Comme on nous parle

Il se dégage
De ces cartons d'emballage
Des gens lavés hors d'usage
Et tristes et sans aucun avantage
On nous inflige
Des désirs qui nous affligent
On nous prend faut pas déconner dès qu'on est né
Pour des cons alors qu'on est des

Foules sentimentales
Avec soif d'idéal
Attirées par les étoiles, les voiles
Que des choses pas commerciales
Foule sentimentale
Il faut voir comme on nous parle
Comme on nous parle

On nous Claudia Schieffer
On nous Paul-Loup Sulitzer
Oh le mal qu'on peut nous faire
Et qui ravagea la moukère
Du ciel dévale
Un désir qui nous emballe
Pour demain nos enfants pâles
Un mieux, un rêve, un cheval

Foule sentimentale
On a soif d'idéal
Attirée par les étoiles, les voiles
Que des choses pas commerciales
Foule sentimentale
Il faut voir comme on nous parle
Comme on nous parle


Au ras des pâquerettes 1999

Sans ce penchant pour une personne
L'être aimé
Sans les ailes que ça vous donne
D'être aimé
On reste au ras des pâquerettes
Au ras des pâquerettes

Sans cette attirance qui plane
Sur le monde
Dont on est toxicomane
Tout le monde
On reste au ras des pâquerettes
Au ras des pâquerettes

L'envie de voler si légitime
Passe par des moments intimes

Sans les mots de jalousie
Les bagarres
Mouchoirs lancés des trains partis
Dans les gares
On reste au ras des pâquerettes
Au ras des pâquerettes

Si l'amour est une montgolfière
La vie un voyage pas long à faire
Montons au-dessus des villes des campagnes
Sous l'effet de nos baisers de propane
Coeurs légers

Coeurs légers dans les nacelles
Les amoureux volent dans le ciel
Laissant en bas les coeurs lourds
De ceux qui n'ont pas d'amour

La vie sans l'amour et ses délices
Qu'en est-il ?
C'est comme un avion sans hélice
Inutile
On reste au ras des pâquerettes
Au ras des pâquerettes

Si l'amour est une montgolfière
La vie un voyage pas long à faire
Montons au-dessus des villes des campagnes
Sous l'effet de nos baisers de propane
Coeurs légers

Coeurs légers dans les nacelles
Les amoureux volent dans le ciel
Laissant en bas les coeurs lourds
De ceux qui n'ont pas d'amour

Sans les mots d'amour chéris
Adorables
Laissés sur les messageries
De portables
Sans les ballons dans nos berceaux
Qui s'envolaient
Sans les seins de Sophie Marceau
Qu'est-ce qu'on fait ?

On reste
On reste
On reste

back to French Songs and Lyrics